Infos françaises: À Marseille, Macron laisse de côté les vents capricieux #France

Notre équipe va faire la lumière sur ce papier qui vient de paraître, dont la thématique est «Actualité française».

Ceci a été diffusé par Le Point – Politique

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: À Marseille, Macron laisse de côté les vents capricieux

Information et contenu publiés :


Pour un peu, il tomberait la veste et se jetterait dans l’eau de la marine olympique. Emmanuel Macron se souvient avoir « essayé la planche à voile avec un foil », tout en soulevant un kitesurf équipé de la lame sous-marine avec lequel s’entraînent Axel Mazella et Lauriane Nolot, deux des dix athlètes français sélectionnés pour les Jeux. « Eux deux, ils ont tout gagné », prévient Jean-Luc Denéchau, le président de la Fédération française de voile. Le président de la République repose l’engin, évite d’aller trop loin dans les échanges techniques et revient à l’essentiel. « Alors, quel est votre objectif ? Faites-nous rêver. »

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Au bord de l’eau calme irisée par le soleil, le moment est à la détente. C’est ici que s’entraînent les champions tricolores depuis quatorze mois. « Avant, on était dans des Algeco. Là, ça change tout, on repère le terrain, on travaille bien », indique Axel. « On commence à apprivoiser le site et les vents. Ce n’est pas facile, il y a beaucoup de relief tout autour », explique Lauriane, tandis que le président passe d’un bateau à l’autre en souriant, avec à chaque fois la même question : « C’est quoi la clé pour votre épreuve ? » « Aller vite », lui répondent-ils. « Bien résumé. On dit qu’on sera dans le top 5, c’est l’objectif. Rendez-nous fiers, j’espère tous vous revoir dans deux mois. »

Inauguration d’un labo de CMA CGM

Aller vite, maîtriser les vents capricieux et l’imprévisible. Les métaphores politiques se multiplient autour du plan d’eau. Mais entre la gestion diplomatique des crises en Ukraine et au Proche-Orient, la visite du président chinois Xi Jinping et la perspective morose des élections européennes du 9 juin, le chef d’État positive. « Il a besoin de garder le lien, de raconter autre chose que la gestion de crise, de montrer que ce pays va de l’avant », glisse un ancien ministre venu en voisin.

À LIRE AUSSI Marseille, Jul, Soprano et la folie s’emparent de la flamme olympiqueJuste avant d’aller saluer les jeunes voileux du pôle France, Emmanuel Macron s’était rendu au pied des calanques, tout au bout de la ville. Là-bas, au cœur de l’École nationale de la Marine marchande, l’armateur marseillais CMA CGM a installé Tangram, un laboratoire de formation et d’innovations technologiques pour ses dizaines de milliers de collaborateurs à travers le monde. Posté devant un simulateur qui lui fait piloter le porte-conteneurs Patagonia par gros temps à l’entrée du port du Havre, le président s’éternise comme un môme sur un affolant jeu vidéo.

Tango, le robot-chien

Juste avant, pendant que son épouse, Brigitte, s’intéressait à l’architecture de grès du centre désignée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, on lui avait présenté Tango. Un robot jaune à quatre pattes, bardé d’intelligence artificielle, capable de surveiller les entrepôts du logisticien, de détecter toute présence humaine ou de matière dangereuse. Le matin, un berger malinois chargé du déminage avait sympathisé avec ce drôle de toutou électronique.

« J’ai déjà trois chiens ! » prévient Emmanuel Macron, alors que Brigitte semble fascinée. Rodolphe Saadé, le président-directeur général de la CMA CGM, s’écarte avec le président pour discuter logistique et transports de voitures, notamment chinoises, vers l’Europe. L’actualité n’est qu’à quelques encablures, elle se pare de décarbonation. Mais l’aparté ne durera pas, même si le chef de l’État avait prévu de passer la soirée « en privé » à Marseille et de revoir l’armateur français. Il lui fallait d’abord faire un crochet par le Vieux-Port, s’offrir un très discret bain de foule aux côtés de Tony Estanguet, le Monsieur Jeux olympiques français. Et s’amuser à quelques clappings avant d’accueillir la flamme olympique descendue du Belem.

À Marseille, Macron laisse de côté les vents capricieux

#Marseille #Macron #laisse #côté #les #vents #capricieux

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Bibliographie :

Droit international public/Les traités principaux de la société internationale depuis 1945.,Fiche de l’ouvrage. A emprunter en bibliothèque.

Les Rois maudits, Tome 5 : La Louve de France.,Présentation du livre. Disponible dans toutes les bonnes librairies.

a-info.org est une plateforme d’information qui préserve de multiples informations publiés sur le net dont le sujet central est « Informations de A à Z ». Ce dossier parlant du thème « Informations de A à Z » fut sélectionné en ligne par les rédacteurs de a-info.org La chronique a été reproduite de la manière la plus juste qui soit. Pour émettre des remarques sur ce texte sur le sujet « Informations de A à Z », merci de contacter les contacts affichés sur notre site. Dans peu de temps, nous rendrons accessibles au public d’autres informations sur le sujet « Informations de A à Z ». Par voie de conséquence, visitez de manière régulière notre blog.